Formule 220 pulsations

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

La formule "220 pulsations – l'âge" est aujourd'hui totalement désuète et dépassée et ne correspond que rarement à la réalité. Il y a en fait une grande part de génétique.

Coeur

Le "220 pulsations – l'âge est souvent ma moyenne de croisière sur la plupart des courses. Dois-je me calmer ? Brider le moteur ? Mettre le limiteur de vitesse ?"

La formule "220 pulsations – l'âge" est aujourd'hui totalement désuète et dépassée et ne correspond que rarement à la réalité. Certains professionnels de 30 ans ne dépassent pas les 180 pulsations par minute à l'effort maximal quand certains cyclosportifs de 60 ans atteignent encore 190 pulsations par minute à FCMax.

Il y a une grande part de génétique et vous faites sans doute partie de la catégorie des cyclistes ayant une Fréquence Cardiaque Maximale élevée.

Si vous pouvez soutenir une valeur correspondant à 220 – votre âge sur toute la durée d'une course (c'est-à-dire environ 2 heures) il n'y a aucun motif d'inquiétude à cela. Il ne faut aucunement vous alarmer par rapport à ces valeurs. De nombreux cyclistes sont dans votre cas et si vous ne ressentez aucune gêne particulière il ne faut pas remettre en cause votre pratique compétitive.

 

Cela étant dit, un test à l'effort, avec détermination de la Fréquence Cardiaque Maximale, de la Puissance Maximale Aérobie et des seuils ventilatoires constituerait un vrai plus. D'une part cela vous rassurerait car le cardiologue pourra facilement éliminer certaines anomalies. D'autre part cela vous permettrait de maîtriser les zones d'intensité et de savoir avec précision à quelles intensités vous devez travailler selon la thématique choisie lors de vos différentes séances d'entraînement. Après 40 ans, un test tous les deux ans est conseillé. Après 50 ans, dans la mesure du possible, un test chaque année. Renseignez-vous, il y a sans doute un centre qui propose ces tests à l'effort près de chez vous et sur prescription médicale ils sont souvent pris en charge par l'assurance maladie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article