Douleurs cervicales

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 LES DOULEURS CERVICALES CHEZ

 LE CYCLISTE !

Cervicales.jpg

conditionnent des tensions musculaires.

 

Si on ajoute le froid et la lutte contre le vent, des contractures s'installent par un travail supplémentaire des membres supérieurs. Il suffirait d'actionner les épaules et de détendre les bras au maximum pour les éviter.
Une position inadéquate sur la machine et une immobilité prolongée

Quelques trucs.

Pour détendre les muscles : il suffit de hausser les épaules puis de les relâcher complètement ; on "roule" ces dernières tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre, plusieurs fois.
L'étirement de la nuque par auto-grandissement : on allonge le cou en rentrant le menton et en descendant les épaules.
Les étirements des épaules se fait par une mise en tension des muscles reliant les épaules aux cervicales et aux omoplates.
Tonification musculaire : les muscles "profonds" qui protègent la colonne vertébrale et corrigent la courbure peuvent être sollicités en plaçant un sac de sable (2kg) sur le haut du crâne. Ce faisant, l'entraînement est d'essayer de marcher en se "grandissant" puis en fermant les yeux et en restant.....sur un pied.
Quant aux trapèzes, les bras croisés et serrés dans le dos, on descend la tête vers une épaule une dizaine de secondes. Cela cinq fois de chaque côté.
Si on opte pour l'électrostimulation, il suffit de choisir un programme d'endorphinique ou décontracturant en plaçant les électrodes sur les trapèzes.

 

 

Commenter cet article