Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'EPO c'est quoi ?

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Article du Docteur Stéphane CASCUA avec la collaboration d’Emmanuel VARLET MARIE

 

Tout le monde en parle, c’est un dopant ! Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ?


smiley

 

EPO, qu’est ce que ça signifie ? EPO veut dire « érythropoïétine ». C’est une hormone, un messager chimique transporté dans le sang. Elle est synthétisée par les reins. Sa sécretion augmente lorsque le sang qui arrive au rein manque d’oxygène. C’est ce qui se produit après une hémorragie ou lorsque vous grimpez en altitude.

 

 

L’EPO part alors stimuler la moelle osseuse afin de lui demander de fabriquer plus de globules rouges. C’est l’érythropoïèse.

 

Le dopage à L’EPO, comment ça marche ? Lorsque le rein est abîmé, le malade manque d’EPO. Pour que ces derniers puissent bénéficier de suffisamment de globules rouges, les médecins se sont efforcés de synthétiser artificiellement de l’EPO. Ce médicament a été détourné de son usage thérapeutique. Au lieu de normaliser le taux de globules rouges, il permet d’en augmenter le nombre bien au-dessus des standards de notre espèce !

 

smilie

 

L’EPO, pourquoi est-ce efficace ? Les globules rouges sont les transporteurs d’oxygène. Lorsque l’organisme construit plus de globules rouges, le sang emmène plus d’oxygène des poumons vers les masses musculaires. Comme un feu de cheminée « dopée » par le soufflet, les muscles brûlent plus d’énergie et produisent plus de puissance. C’est pendant les sports d’endurance que le corps a besoin d’un maximum d’oxygène.

 

Voilà pourquoi l’EPO améliore particulièrement les performances en vélo et en course de fond.

 

L’EPO, pourquoi est-ce dangereux ? Le sang est constitué d’un liquide jaune, le plasma, et de cellules, principalement les globules rouges. Lorsque la concentration de ces derniers augmente, le sang devient plus visqueux, comme de la confiture. Alors quand la circulation ralentit, la nuit par exemple, le sang peut stagner et boucher les vaisseaux, entraînant parfois des crises cardiaques. D’où ces histoires de cyclistes faisant des pompes dans leurs chambres d’hôtel, la nuit, pour relancer la circulation.

 

L’EPO, comment la détecter ? L’EPO est naturellement produite par le corps humain. La détection d’une prise d’ «EPO médicament» a pendant longtemps été un problème. Autrefois, on se contentait d’une méthode indirecte. A l’aide d’une prise de sang, on dosait la proportion de globule rouge dans le sang.

 

Quand elle était supérieure à 50%, pour sa santé, le sportif se devait d’arrêter la compétition. Désormais, on parvient à différencier l’EPO naturelle de l’EPO de synthèse. En effet, certains maillons de cette grosse chaîne moléculaire ne sont pas identiques et on peut mettre en évidence ces différences aussi bien dans les urines que dans le sang.


smileys

Partager cet article

Repost 0

29 septembre 2010 bis

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Joyeux Anniversaire Henri !!

smiles


 

smiley

 

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

29 septembre 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

28 septembre 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Le Mont Ventoux

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Dimanche 19 septembre 2010,

montée du  mont ventoux  en  2 h 19 mn  05  

moyenne   9,2  km/h

 

Bravo José !

 

smilie


Partager cet article

Repost 0

La guidoline

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Relativement simple, la pose de la guidoline nécessite quand même, quelques précautions

Voici un petit rappel en quatre étapes

 

 

Pour comprendre l'intérêt de bien choisir sa guidoline, voici une synthèse des troubles qui peuvent survenir en cas de compression trop importante du nerf cubital ou médian (nerfs qui se divisent en 2 branches et qui longent les bords des doigts)

 

Les mains constituent le point de transmission des forces de traction pendant le pédalage

L'amplitude de ces forces est supérieure au poids du corps, notamment lors des montées

 

Ces différentes forces de traction s'appliquent sur un nerf cubital à l'étroit dans le canal de Guyon, et tendu par l'hyperextension et l'inclinaison de la main. En cas de mauvaise position sur le cintre ou d'utilisation d'un matériel inadapté, le risque d'atteinte motrice et sensitive est patent. Sans une intervention rapide, le risque d'atteinte motrice voire de paralysie passagère est possible

 

L'arrêt total de la pratique du sport permet la guérisson, qui est cependant longue, et l'usage de la main peut être perturbé durant plusieurs mois. Quelques mesures préventives simples semblent suffire à éviter cette complication, dont un bon positionnement des mains, un port systématique de gants et le choix d'une guidoline privilégiant le confort

 

Publié dans Mécanique

Partager cet article

Repost 0

24 septembre 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Réponse test "besoin hydrique"

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Les questions sont ici et voici les réponses 


smiley

 

 

1 - Faux, pas plus de 2 ou 3 jours, suivant la vitalité du sujet, son état de santé et les conditions météo ambiantes. Après l'oxygène, l'eau est le principal élément vital

 

2 - Faux, l'eau de mer provoque des diarrhées, génératrices de déshydratation

 

3 - Vrai, si ce chiffre est valable pour le sédentair, il l'est encore plus pour le sportif en période d'entraînement. On considère qu'une alimentation équilibrée doit apporter 1ml d'eau/ kg/cal absorbée. La ration moyenne, hors compétition, d'un sportif avoisine les 3 000 kilo cal quotidiennes. Si l'on considère que l'alimentation solide en apporte la moitié, il faut boire 1 l 1/2 d'eau et beaucoup plus si vous roulez sous la canicule

 

4 - Faux, l'apport de calorique de l'eau est nu, zéro calorique ! Elle ne contient ni glucides, ni protéines, ni lipides

 

5 - Vrai, certains plus que d'autres. Fruits, légumes, lait et laitages en contiennent plus de 80 %. Viandes et poissons en recèlent de 65 à 70 %

 

6 - Vrai, certains sujets, obéissant à une pathologie comportementale, dénommée potomanie, boivent de façon exagérée, aussi bien pendant l'effort qu'en dehors de celui ci. Il en résulte une hyponatrémie (baisse du taux sodium sanguin), par dilution du sodium dans un volume plamatique trop important. Il en résulte de la fatigue, de fréquentes envie d'uriner, des diarrhées, une salivation excessive, des tremblements musculaires et, dans les formes les plus grave, des convulsions et même des épisodes de coma

 

7 - Vrai, l'eau représente 75 % du poids du nouveau né, et plus de 60 % de celui de l'adulte

 

8 - Vrai, afin d'éviter tout risque de contamination, de pollution et de perte de ses constituants, une eau minérale doit obligatoirement être mise en bouteille, sans aucun transvasement ultérieur

 

9 - Faux, à vrai dire, cela n'a guère d'importance. L'essentiel est d'apporter suffisamment d'eau à l'organisme durant la journée . Boire pendant les repas ne fait pas grossir, et boire entre les repas ne fait pas maigrir

 

10 - Faux, cette sensation se déclenche pour une perte de 1 % en eau. La sensation de soif ne couvre que 80 % environ de la perte en eau. IL faut donc boire plus que la sensation de soif ne le commande, et boire avant d'avoir soif

 

11 - Faux, la température idéale se situe entre 15 et 18°C. Un liquide glacé passe trop rapidement dans l'estomac, perturbe l'assimilation des nutriments et provoque volontiers des maux de ventre et des diarrhées

 

12 - Faux, la dureté d'une eau est proportionnelle à sa teneur en calcium et en magnésium, minéraux très utiles pour le sédentaire et encore plus pour le sportif

 

13 - Faux, toutes ces eaux contiennent du gaz carbonique qui, à la longue, modifie le ph du sang, ce qui entraine une élimination de certains minéraux, dont le calcium. Le calcium est précieux pour le sportif, tant pour une bonne efficacité de la contraction musculaire que pour la préservation du capital osseux

 

14 - Faux, c'est le sodium (sel de table) qui est responsable, et non pas l'eau. Il faut seulement choisir une eau pauvre en sodium

 

15 - Vrai, faute de boire à l'entrainement, vous déshydrater et déminéralisez petit à petit votre organisme. Même si vous compensez après la sortie, l'organisme aura été un certain temps en déséquilibre

smiles

Publié dans Conseil forme

Partager cet article

Repost 0

Y a de l'abus !

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Pris en flagrant délit Jean Louis ...

smilie

 

 

... qui l'air de rien, donne l'impression de pousser Henri ..

smileys

 

 

.... mais de plus prêt ça ne donne pas cette impression !

Tu es trop gentil Henri, j'espère que ce matin tu ne te laisseras pas faire

smiley

 

Partager cet article

Repost 0

Sortie du 12 septembre 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

 

Arrivée des groupes à Tal ar Groas

 

smileys

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>