Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vu dimanche 24 janvier ...

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

.... le couple Présidentiel du VSPC  !!!!

Partager cet article

Repost 0

30 janvier 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Le roi aujourd'hui ... c'est Michel !!!
Joyeux Anniversaire !

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Les bandelettes nasales

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Le sparadrap fixé sur le nez de certains coureurs du Tour de France est destiné à accroître la respiration, une technique d’amélioration des performances médiatisée comme innovante mais datant en réalité de… 1892 ! Après le rugby (Coupe du monde 1995), le football (Euro 1996 et Mondial 1998), la F1 (Olivier Panis en 2003), la moto (Valentino Rossi en 1999), le Tour de France voit lui aussi fleurir sur le pif des géants de la route une bandelette nasale adhésive s’apparentant au maquillage des Indiens. Quelques stars du peloton telles que l’Espagnol Alberto Contador, l’Allemand Andreas Kloden, le Portugais Sergio Paulinho, tous trois de l’équipe Astana, et l’Italien Franco Pellizzotti, leader de l’équipe Liquigas, que ce soit lors des contre-la-montre ou des étapes de montagne, jouent aux Apaches.

Cet accessoire n’est pas nouveau : dès 1892, un système analogue avait été commercialisé. Selon l’inventeur – un médecin allemand alpiniste –, l’instrument est fait d’une petite tige d’acier nickelé en forme de U. L’appareil est introduit dans le nez qu’il dilate de toute la largeur des branches en opposant un point d’appui rigide aux muscles des narines. Vingt ans plus tard, en 1912, un système un peu plus perfectionné, l’Albar, est mis à la disposition des sportifs. Le but de ces dispositifs et des bandelettes nasales modernes est d’améliorer la quantité d’air inspiré. En plein effort, le cycliste peut respirer entre 80 et 120 litres d’air par minute, alors qu’au repos le débit ne dépasse pas 5 à 8 litres. Ce flux aérien s’effectue principalement par la bouche mais aussi par le nez, du moins lorsque le passage n’est pas entravé par une rhinite allergique ou une déformation de la cloison nasale. Le port de bandelettes adhésives nasales ou Breath Right (nom commercial) par les sportifs reproduit une manœuvre ancienne connue sous le nom de Cottle.

Un meilleur passage du flux aérien
Pour l’expérimenter, « il suffit de placer son index sur la joue, tout contre la base des ailes du nez, de tirer la peau vers l’extérieur et légèrement vers le haut et d’inspirer. On ressent alors un meilleur passage du flux aérien lors de l’inspiration nasale. Cela d’autant plus qu’on a le nez légèrement serré. » Les bandelettes nasales sont constituées de deux lamelles de plastique semi-rigide, intégrées entre une bandelette de médipore et une de micropore. Selon une étude du fabricant, elles augmenteraient le flux inspiratoire de plus de 30 %. Il reste à savoir si cet afflux supplémentaire améliore le rendement musculaire.

En dehors de pathologies précises (asthme, rhinite…), la respiration n’est généralement pas un facteur limitant la performance. Cette dernière est surtout dépendante de l’aptitude des muscles à pomper l’oxygène du sang. Il faudra attendre d’autres études scientifiques indépendantes pour se prononcer sur la réelle efficacité de ces écarteurs de narines connus depuis plus d’un siècle. En tout cas, Lance Armstrong, surnommé pourtant « M. Millimètre » en raison de son souci du détail technique, et à l’inverse de ses coéquipiers d’Astana, n’en porte pas… pour l’instant.


Un clic sur l'image pour l'aggrandir

bandelette_nasale.jpg

Publié dans Conseil forme

Partager cet article

Repost 0

Sortie 24.01.2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Départ pour les 3 groupes en direction du Cap de la Chèvre

smileys

Partager cet article

Repost 0

Licences 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Samedi 30 janvier de 14 h 30 à 16 h, signatures des licences à Point Bleu à Crozon

Pour ceux qui n'ont toujours pas leur cerficat médical, penzez y !

licence.gif

Publié dans Information du bureau

Partager cet article

Repost 0

24 janvier 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Un joyeux anniversaire à Sébastien, nouveau venu au vspc

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

L'hydratation en hiver

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Une perte d'eau représentant 2 % du poids corporel (soit 1.5 l pour un individu de 70 kg) entraine une diminution de 20 % de l'efficacité neuromusculaire et une élévation de la température interne du corps qui peut être dangeureuse si la déshydratation non compensé est supérieure à 4 % du poids corporel

boisson.jpg
Il est donc important de boire même en hiver
Prévoir des bidons isothermes qui maintiennent durant au moins 2 h la température d'origine de la boisson

boisson_maison.jpg

Publié dans Conseil forme

Partager cet article

Repost 0

22 janvier 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

smileys

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Le Télégramme ... pour la galette

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Un clic sur l'image pour l'aggrandir

galette_rois_telegramme.jpg

Publié dans Le VSPC dans la presse

Partager cet article

Repost 0

15 janvier 2010

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon



Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>