Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rendez vous le 1er mai

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon


Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Gonfler un pneu, la bonne pression

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

La juste pression est un facteur de sécurité, de confort, de rendement, de longévité
mais aussi et surtout de plaisir




smilie  Un pneu VTT confronté à la boue et aux cailloux réclame une pression aux environs
         de 2,5 bars

smilies   Un vélo de ville tourne entre 5 et 6,5 bars

smiley    Un vélo de route (compétition et cyclosportive) exigent eux un gonflage
         entre 6 et 8 bars

Mais tout dépend aussi de la section et du poids du cycliste
Ex - 5 bars  650 x 35B   70 kg

Voir tableau pour une section de pneu de 700 x 23 C


Si vous n'avez pas de pompe sous la main, une autre solution pour gonfler un pneu !
smilie



Publié dans Mécanique

Partager cet article

Repost 0

Le cardio fréquencemètre

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

  Le suivi de la fréquence cardiaque de votre coeur est important lors  
  d'un effort mais aussi un excellent indicateur de forme. Pour
  apprendre à mieux vous connaitre ou préparer une compétition, voici
  quelques conseils pour choisir votre cardiofréquencemètre à l'achat
  dans la jungle des différents modèles et différents marques
                            d'appareils.
Il est important de choisir celui-ci en fonction de vos besoins.
A la base, le suivi de votre cœur est un très bon indicateur de votre forme.
Mais en introduction, une mise en garde : il n’est pas le seul indicateur. Vous devez aussi prendre en compte les différentes douleurs articulaires ou les douleurs ressenties par votre corps.

Quelques indicateurs de base
Tout d’abord, avant de commencer à utiliser votre appareil vous devez impérativement connaître votre fréquence cardiaque maximum.
    On calcule la FC Max ainsi : 220 – L’âge.
Soit pour une personne de 50 ans : 220 – 50 = 170 BPM (Battements par minute)
A noté que cette formule est un critère de base pour des personnes qui ne pratiquent pas régulièrement d’activités physiques. Pour de véritables informations précises des tests sont à réaliser avec des professionnels sur des outils type ergocycles.

A quoi sert-il ? Un cardiofréquencemètre va être surtout utile à l’entrainement et en récupération afin d’apprendre à mieux vous connaitre. Certains athlètes travaillent même "à la sensation" car ils connaissent parfaitement leur corps et les différentes réactions et n’utilisent pas d’appareils.
Pour l’utilisation, la consigne est la suivante : ne gardez pas l’attention portée sur votre appareil en permanence, servez-vous en comme indicateur sur certains moments ou passages clés de votre sortie d’entrainement.
Les finalités sont :  - surveiller votre rythme cardiaque
                      - améliorer votre entrainement
                      - perdre du poids Cardiofréquencemètre

Comment l’utiliser ? A noter qu’il est intéressant d’avoir des points de repères sur votre état de forme.
Le cardio va vous aider dans cette démarche : prenez votre fréquence cardiaque au repos
Prenez votre fréquence cardiaque lors d’un échauffement. Ceci aide à bien gérer l’échauffement et à voir comment votre corps réagit sur les accélérations et décélérations.
Enfin prenez la fréquence de votre cœur après une course en récupération. En effet, il n’est pas conseillé de stopper brutalement l’effort après la course. Même en cas de fatigue, il est conseillé d’aller faire quelques petits kilomètres à faible allure ; c’est le début d’une bonne récupération. C’est aussi le moyen de voir si le cœur redescend rapidement après l’effort.

Quels indicateurs et comment les exploiter
? Il n’y a pas de données types pour toutes les personnes, chacun hérite d’un rythme cardiaque différent, mais quelques indicateurs subsistent et sont fiables. Si votre cœur ne redescend pas après cinq ou six minutes de calme et de récupération, cela peut-être du à un effort trop violent ou une mauvaise récupération. A l’entrainement, il est inutile de répéter les sorties d’entrainement avec fréquence élevé. Votre cœur est un muscle qui doit travailler. Soumis à quelques intensités (séances d’intervalles, accélérations, ..) il est préférable de travailler le plus souvent dans une zone cardiaque moyenne afin de ne pas épaissir la paroi de votre cœur qui empêchera celui-ci de "s’ouvrir" lors d’efforts violents. Attention aussi aux conditions climatiques qui faussent les données. En effet le froid est souvent synonyme de rythme plus élevé.

Bien choisir son cardiofréquencemètre en huit points :
1. Le premier critère de choix est la fiabilité des informations collectées. Pour ce faire choisissez un appareil avec un capteur ceinture posé sur la poitrine. Délaissez les modèles avec montres seules autour de votre poignet.
2. Second critère : montre bracelet ou compteur au guidon ? Le choix est libre et désormais beaucoup de modèles montre disposent d’un adaptateur guidon, mais rarement l’inverse. Si vous êtes multisports, la montre s’avère plus pratique. En revanche si vous pratiquez seulement le cyclosport le fait d’avoir l’appareil fixé sur votre potence s’avère un gage d'encombrement de moins sur votre corps..
3. Choisissez un modèle avec cryptage des fréquences. Quoi de plus ennuyeux lors d’une sortie que les différents interférences entre les différents appareils de vos amis. Préférez des modèles de cardio qui privilégient des fréquences cryptées.
4. Capacité sonore les modèles avec alerte sonore lors du dépassement de votre FC max sont à privilégier si vous débutez.
5. Liaison informatique, le fait de pouvoir récupérer les différentes informations sur votre PC et d’étudier celles-ci via un logiciel spécialisé, vous permettra de progresser et de faire partager vos données à votre coach, mais aussi d’éviter d’avoir l’œil rivé sur votre montre durant la sortie.
6. Capacité mémoire, il est important de choisir un modèle qui permet de stocker une capacité d’informations adaptée à vos besoins. Si vous partez en course quelques jours, veillez à prendre un modèle qui supportera le stockage de données suffisantes.
7. Autonomie, un modèle rechargeable est à privilégier ce qui vous évitera de perdre du temps à chercher des piles. L’autonomie est importante, surtout en cyclosport ou les sorties font entre trois et six heures.
8. Etanchéité, la résistance aux intempéries est de mise.

Partager cet article

Repost 0

Scaër, le 16 mai 2009

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Rassemblement cyclo fsgt à Scaër le 16 mai 2009 
                                 smiley  Peut être l'occasion d'une sortie club et en famille

La formule   circuits sur place a été retenue 
au programme 3 circuits 80 - 70 et 60 km départ 8 h 30


Randonnées pédestres proposées aux épouses environ 12 km ou randonnée libre

Après les randonnées un repas est prévu au restaurant pour 12 euros

Adhérents intéressés,
nous souhaitons obtenir une réponse pour le 23 avril auprès de Jean ou Claude



Partager cet article

Repost 0

Tro Bro Cyclo

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Vu ce samedi 18 avril 2009, à Lannilis sur les routes et chemins du Tro Bro Léon sous le soleil

Patrice sur les 108,6 km avec 18 ribinou ... 3 h 30 ... et content d'y avoir participer

et sur les 59,2 km avec 11 ribinou .... moi ... dur dur mais génial !
au compteur 60,11 km en 2 h 08, dans le groupe de tête et 1ère femme

 

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

E (partie 3 et fin)

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

smileys


smileysETRE EN DANSEUSE - position du coureur, principalement en montagne. Elle oblige le coureur à se dresser sur les pédales, et pédaler en prenant appui sur le guidon. Cette position provoque un déhanchement, mouvement proche de celui d'une danseuse sur les pointes

smileys ETRE EN LIGNE DE CHAINE -  être bien posé sur le vélo, rouler tout droit, à la même allure, sans balancement du corps, en donnant un mouvement régulier à son pédalage

smileysETRE EN ROUE LIBRE - donner, de temps en temps, un tour de manivelles, et se laisser aller Etre dans le peloton sans produire le moindre effort. Se dit aussi d'un coureur qui, en fin de saison, n'est plus motivé, et participe à des épreuves sans conviction, attendant visiblement les vacances

smileys ETRE EN TRAVERS - ne pas être à même de suivre le rythme de la course, mais tenter malgré tout d'y parvenir, en recherchant une bonne position ou une bonne place ; dans ce cas, le coureur donne l'impression de ne pas avancer. Ce dit aussi d'un coureur, qui, dans un col ou une côte, n'arrive pas à grimper, et essaie en roulant de chaque côté de la route, à réduire son effort

smileysETRE ENFERME - se trouver entouré par des adversaires, sans avoir la possibilité de s'exprimer, ni de tenter une quelconque action

smileys ETRE FACILE - suivre sans difficultés l'allure de la course, sans fatigue ni efforts particuliers

smileys ETRE LE PREMIER DES NON-PAYES - être classé à la première place à laquelle n'est pas attribués de prix. Si dans une course seuls les 20 premiers ont un prix, le 21ème est le premier des non-payes

 
smileysETRE OUBLIE - après avoir été échappé, être rattrapé par un adversaire, et être dépassé sans pouvoir prendre sa roue

smileysETRE PENDU - synonyme de "rester en équilibre" ; perdre le contact, ne pas pouvoir faire tourner les jambes, comme si le coureur pédalait dans le vide

smileys ETRE PIED AU PLANCHER - avoir atteint sa vitesse maximale et être dans l'impossibilité de l'augmenter

smileys ETRE PLANTE - ne pas être en mesure de participer à une action bien au contraire ; ne pas pouvoir suivre et donner l'impression de faire du sur place

smileys ETRE SUR LA PETITE PISTE - être en petite condition physique. L'expression vise surtout les pistards. La petite piste est la bande qui se trouve entre la côte d'azur et la bande déroulement. Un coureur sur la petite piste ne participe que faiblement à l'action de la course, et ne monte que rarement sur l'anneau de vitesse

smileys ETRE SUR LA RESERVE - ne participer que rarement à une action, attendant de voir comment la situation évolue, avant de se donner à fond

smileys ETRE TOUT "CAMPA" -  "campa" est l'abréviation de Campagnolo, considéré comme la marque d'accessoires la plus chic et la mieux dessinée. Par extension, on dit d'une belle femme, à l'allure seyante, qu'elle est montée "tout campa". Cette expression fut créée par l'écrivain René Fallet

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Tro Bro Léon

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Une idée cyclo pour ce samedi 18 avril ... la Tro Bro Cyclo à Lannilis
2 circuits proposés - 108,6 km départ 13 h 30 et 59,2 km départ 14 h

 En cliquant sur l'image direction le site du Tro Bro Léon pour plus d'informations



Partager cet article

Repost 0

Les principales pathologies en cyclisme

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Les origines peuvent se trouver dans " LA POSITION " du cycliste
Pathologies qui peuvent avoir comme origine
 une "mauvaise position ou un mauvais réglage du vélo"


Tendinite rotulienne : manivelles trop longues, selle trop basse, utilisation de trop grands braquets, position en " bec de selle ". La " bonne longueur de manivelles" doit permettre au cycliste de " tourner les jambes à 90/110 tr/mn ". Pour cela l'engagement des cales sous la chaussure doit être parfait = manivelle et pédale horizontale; la verticale qui passe par l'axe de la pédale doit aussi passer par l'axe de la tète du premier métatarse. Si le cycliste fait du bec de selle c'est qu'il est assis trop à l'AR ou que le guidon est trop loin de la selle. Ceci se vérifie lorsque la manivelle et la pédale sont horizontales vers l'AV la perpendiculaire qui passe par l'axe de la pédale doit aussi passer par la tête du premier métatarse et par la face antérieure de la rotule, lorsque le cycliste pédale et fournit l'effort correspondant à son " activité " cycliste

Tendinite du quadriceps : assise trop basse et hyper flexion du genou. La hauteur de selle est importante surtout depuis que nous sommes équipés de pédales automatiques et de chaussures avec des talons " virtuels de 4 ou 5 cm. Pour vérifier la hauteur de selle il faut mesurer la valeur de l'Entre Jambe et X par 0.885 pour des pédales LOOK (solution qui évite les grosses erreurs) Pour les autres pédales il faut diminuer de la différence de hauteur entre la semelle de la chaussure et l'axe de la pédale. Attention lorsque vous changez de chaussures , vérifier les " hauteurs de talons"...
 
douleurs de la rotule (face externe) : généralement cela arrive lorsque la selle est trop haute.

Tendinite de la patte d'oie (en haut du tibia sous le coté interne du genou). Pédale automatique orientant l'axe du pied vers l'extérieur , axe de la pédale faussé vers le bas .

Douleurs aux jumeaux (muscles des mollets dans le creux du genou): assise trop haute ; hyper flexion des jambes ; généralement il peut aussi y avoir un déhanchement . Attention à l'aspect visuel du " déhanchement " qui trompe souvent, les cyclistes n'ayant pas tous 6% de masse grasse !

Douleurs aux ischio - jambiers (muscles postérieurs des cuisses) : assise trop haute , hyper flexion des jambes, manque de souplesse, pied trop engagé sur la pédale .
(HS = EJ x 0.885 pour LOOK = bonne bas).

Douleur à la pointe du coude : bras tendu

 Fourmillement des 1-2-3e doigts : poignets pliés et en hyper flexion ou mains aux cocottes avec appui important sur le cintre , bec de selle qui bascule vers le bas faisant supporter aux mains tous le poids du buste . Si c'est le cas il se peut que ces douleurs soient accompagnées de douleurs au niveau des quadriceps au dessus des genoux. La hauteur des cocottes est à prendre en compte.

Douleurs aux quadriceps : selle trop basse avec hyper flexion du genou. Selle dont le bec pointe vers le bas. Position trop avancée.

Douleurs adducteurs : selle trop large.

Point de côté : guidon trop étroit avec bras et coudes collés au corps. (la largeur extérieure du guidon devrait être égale à la largeur des épaules / plus sensibles sur les petites tailles).

Douleurs cervicales et dorsales : guidon mal centré, trop large ou trop étroit. Différence de hauteur des cocottes (fréquent) Selle trop Haute. Position trop allongée avec bras tendus ou au contraire position trop ramassée avec buste trop droit. Les personnes qui souffrent du dos ont tendance à vouloir redresser le buste ce qui est la plus grosse des erreurs (il faut tenir compte de la souplesse) Le buste doit être inclinée pour être parallèle à la bissectrice de l'angle formé par le sol et le tube oblique : soit environ 30/35° .

Douleurs au tendon d'Achille : différence de longueur des membres inférieurs, selle trop basse, et/ou trop en avant, manivelle trop grandes, engagement du pied sur engagé ou sous engagé.

Indurations périnéales : selle trop souple, trop large ou trop étroite. Assise hors " creux de selle ". Selle trop haute. Sur-engagement des cales " hachant " le pédalage .

Engourdissement de la verge : selle trop étroite, bec de selle vers le haut, selle trop haute, assise hors du creux de selle. Position en bec de selle suite à un mauvais recul de selle ou un guidon trop éloigné.

Brûlures aux pieds : généralement mauvaise position des cales qui sont sur engagées ou semelles pas assez rigides. Serrage trop important des sangles. Parfois il est nécessaire de réaliser des appuis de voûte plantaire pour favoriser le retour veineux. Pieds trop serrés dans les chaussures.

Généralement il faut non seulement s'assurer que la position est bien réglée mais que les accessoires sont bien positionnés : selle horizontale, recul de selle correct, distance selle cintre correcte permettant une position buste incliné avec bras cassés, guidon suffisamment bas pour permettre l'inclinaison naturelle du buste, hauteur de selle correcte en fonction de la valeur de l'entrejambe mais aussi le la longueur des manivelles et de la longueur des pieds et métatarses, cocottes à la même hauteur et suffisamment redressées pour éviter une hyper flexion des poignets. La position commence aussi par le choix des chaussures et il est nécessaire de vérifier que le pied ne sera pas ni trop serré ni trop large mais aussi que les cales pourront être réglées correctement en recul. Enfin la selle doit être parfaitement adaptée et avoir une déformation dans le temps qui ne change pas la position du "creux de selle ".

Traiter les pathologies en cyclisme c'est commencer par vérifier l'origine de celle-ci sur le vélo qu'utilise le cycliste et ensuite de vérifier sa position par rapport à sa morphologie, sa souplesse, et son activité cycliste.

Source d'information www.mecacote.com plus de détails sur ce site

Partager cet article

Repost 0

Course FSGT La Martyre

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Dimanche 12 avril sous le soleil,
 sur la ligne de départ Philippe et Michel dans un peloton de 70 participants

smilie

Après plusieurs tentatives d'échappées et sans succès Philippe finit 10ième
Michel quant à lui finit dans le peloton


Photos de Nelly, envoyée spéciale

Publié dans Activités club

Partager cet article

Repost 0

Lundi de Pâques

Publié le par Velo Presqu'île de Crozon

Une cyclo au profit des chiens guides d'aveugles
4 circuits pour ce 13 avril, 30-50-75 et 100 km - les circuits peuvent être vus ici

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>