Aquérir un bon coup de pédale

Publié le par Vélo Sport de la Presqu'île de Crozon

Comment développer et acquérir un bon coup de pédale ?

Acquérir le bon coup de pédale permet d'être économique dans sa gestuelle et donc plus performant sur le vélo. Mais avant d'en arriver là, il vous faut développer certaines qualités physiques et techniques.

1. Les réglages de base

Bien positionner sa chaussure sur la pédale : Si vous avez des pédales automatiques, vérifiez que le premier métatarse est aligné avec l'axe de la pédale. Cela doit conditionner le réglage de votre cale sous la chaussure. Ensuite, vérifiez vos appuis dans votre chaussure. Si, dans la vie de tous les jours, vous portez des semelles orthopédiques, alors il vous en faudra également sur le vélo. Vérifiez votre hauteur de selle : Une selle trop haute est synonyme d'un coup de pédale parasité avec un mouvement de la cheville qui ne sera pas souple. Une selle trop haute favorisera la force au détriment de la vélocité. Pour trouver la bonne hauteur de selle (distance du creux de la selle à l'axe de pédalier), mesurez votre entrejambe et multipliez-le par 0,885. Surveillez ensuite vos sensations lors des premiers km sur le vélo.

2. Votre corps au chevet de votre coup de pédale

Quand on décompose le geste du pédalage, on analyse que le cycliste pousse, mais tire également sur les pédales. Ce sont deux actions bien distinctes qui sont entrecoupées de deux points morts qui se situent au moment où le pied fait la bascule entre la phase de tirage et de poussée et vice-versa. Le bon coup de pédale va optimiser la transmission de la force sur la pédale lors des deux phases tout en minimisant l'impact des deux points morts. Les facteurs déterminants pour arriver à « pédaler rond » tiennent de la coordination et de l'équilibre musculaire. Cela passe par un bassin stable, un bon gainage du haut du corps pour permettre une transmission accrue de la puissance vers les jambes, mais aussi une souplesse suffisante pour optimiser la transition entre la pression et la traction.

3. Comment travailler son coup de pédale ?

Pédaler d'une jambe : C'est un exercice efficace. Il vous faut décrocher un de vos pieds de la pédale et laisser la jambe tendue dans le vide. Avec l'autre jambe, efforcez-vous d'exercer une force constante perpendiculaire à la manivelle en pédalant. Vous allez alors comprendre pourquoi être souple au niveau de la cheville est si important dans cette gestuelle. De même, vous vous rendrez vite compte que si vous ne tirez pas sur la pédale, vous arrêterez vite de pédaler. Alternez l'exercice de 30 secondes à deux minutes par jambe. Lorsque vous recommencerez avec les deux jambes, tentez de rester concentré pour conserver le plus longtemps possible cette technique de pédalage. Faites travailler vos ischio-jambiers et vos quadriceps : Il n'y pas que les quadriceps qui servent à pédaler efficacement. Pour avoir une remontée de pédale efficace, il vous faut muscler vos ischio-jambiers. Pour cela, à une faible cadence de pédalage, en légère montée de préférence, appliquez-vous à bien tirer votre pied vers l'arrière quand votre pédale est en bas. En ce qui concerne vos quadriceps, dans la même configuration, poussez bien votre pied vers l'avant lorsque votre pédale est en haut. Efforcez-vous de faire travailler vos quadriceps en début de mouvement de la descente de la pédale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article