Robert MARCHAND

Publié le par Vélo Sport de la Presqu'île de Crozon

​Excellent article trouvé sur " 20 minutes.fr " 

 Exploit sportif à 105 ans: «Une personne en maison de retraite se serait effondrée au bout d'un tour»

LONGEVITE Robert Marchand a réalisé établi un record à vélo mercredi, un bon exemple pour bien des retraités qui peuvent se remettre au sport à quelques conditons... 

Un bel exemple. Mercredi, Robert Marchand a impressionné la France entière avec son exploit à vélo. Au vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines, l’infatigable cycliste a établi un nouveau record historique en parcourant 22,547 kilomètres en une heure à un rythme régulier. De quoi encourager des plus de 60 ans à retrouver baskets et altères ?

Un effort continu

Avec les progrès de la médecine et l’augmentation de l’espérance de vie, il n’est pas rare de croiser des retraités ultra-sportifs. « On a des centenaires qui restent sportifs, mais avec des activités physiques modérées, souligne Dr Christophe de Jaeger, président de la Société française de médecine et physiologie de la longévité. Avec Robert Marchand, c’est la première fois qu’on a une réelle performance pour quelqu’un de 105 ans. Ce qui est exceptionnel, ce n’est pas tant la vitesse qui était relativement réduite, mais la durée de l’effort qui était continu pendant une heure. D’ailleurs, je pense qu’il aurait pu pédaler plus vite, voire plus longtemps, mais il a su rester raisonnable et adapter son pari à son entraînement. »

Mais comment son cœur a-t-il pu tenir ? Pour ce médecin, le seul secret, c’est une bonne préparation et un objectif raisonnable. « Evidemment, ce genre de situation aurait pu dégénérer sur un accident cardiaque ou une chute. Mais il était très préparé, il s’entraîne depuis qu’il a 60 ans. Si on avait mis une personne en maison de retraite sur un vélo, au bout d’un tour, elle se serait effondrée », avance l’auteur du livre Longue vie (éditions Télémaque).

Message d’espoir

Ce qui ne doit surtout pas décourager les retraités. Car cet exploit délivre un message d’espoir. « On voit dans nos consultations beaucoup de personnes qui renoncent au sport à 60 ou 70 ans, reprend le spécialiste. Il a montré que même après 100 ans, la porte reste ouverte. Pour tous ces spectateurs émerveillés, c’est l’occasion de se remettre au sport ! D’autant qu’on est dans les bonnes résolutions de la nouvelle année… »

Si vous espérez être aussi en forme que Robert Marchand à 105 ans, ce dernier transmet trois messages essentiels. « Le premier, c’est qu’il ne faut jamais arrêter de s’entraîner, analyse Christophe de Jaeger. Il fait du vélo tous les jours depuis quarante ans. La régularité est fondamentale quand on fait du sport et d’autant plus à cet âge.

Le deuxième conseil à suivre : compléter son sport de prédilection par la culture physique. C’est-à-dire ne pas devenir prisonnier d’un sport en particulier, du vélo dans son cas, mais continuer la gym, la musculation. Enfin la troisième leçon pour le grand public, c’est d’éviter les excès en général. »

En effet, à tous les médias curieux de son secret d’une telle bonne santé, Robert Marchand a répondu « sport, beaucoup de fruits et légumes, pas trop de café, pas de cigarettes, très peu d’alcool ». Car l’hygiène de vie est primordiale. « Mais le poids est un faux ami, alerte le spécialiste. On peut faire 60 kg toute sa vie mais avoir perdu du muscle et pris de la graisse. »

Une pratique encadrée

Alors quels sont les prérequis avant de se relancer dans le sport après 60 ans ? Un passage chez le médecin pour faire un examen médical. « On ne va pas conseiller la même chose à un ancien sportif de 60 ans et à une personne en surpoids de 75 ans, insiste le médecin. Le risque majeur, c’est l’accident cardiaque. Viennent ensuite les incidents ostéo-ligamentaires comme les entorses, les tendinites ou encore les douleurs articulaires. »

Avant toute chose, il faut donc que l’examen médical dépiste les contre-indications et oriente vers un exercice particulier. Mais surtout, le mot-clef, c’est la progressivité. « Ceux qui se blessent le plus souvent, ce sont les anciens sportifs qui se sont arrêtés et qui recommencent le sport comme s’ils ne s’étaient jamais arrêtés. Cela ne sert à rien de viser les Jeux Olympiques ! »

Alors quels sont les sports les plus adaptés au grand âge ? Marche rapide, jogging, bicyclette, vélo elliptique (car il fait travailler tout le corps de façon peu traumatisante), natation… « Mais il faut aussi vérifier que vous faites du sport à la bonne fréquence, la bonne intensité et

la bonne durée. Il suffit d’évaluer votre masse musculaire avant la reprise et au bout de 3 ou 6 mois. Si elle n’augmente pas, voire diminue, c’est que votre entraînement est inutile », souligne Christophe de Jaeger. « Beaucoup de patients pensent qu’ils font assez de sport avec leurs 20 minutes de marche quotidiennes. Mais en général, ce qu’on conseille aux personnes âgées, c’est de faire un sport adapté une heure trois fois par semaine. » A bon entendeur.

Commenter cet article