L’ART DE BIEN NETTOYER SON VELO.

Publié le par Vélo Sport de la Presqu'île de Crozon

Article pris sur le site http://www.clubcyclismeroberval.com

Propre, propre, propre ou l'art de bien nettoyer son vélo.

            Après avoir pris soin de vous lors de la sortie effectuée dans des conditions climatiques difficiles, c’est au tour de votre vélo de se faire «bichonner». Ça commence par un bon lavage.

            Cette corvée est indispensable après chaque sortie (randonnée, entraînement, compétition). Évidemment, plus la sortie a été boueuse, etc. Plus vous aurez envie de laisser les choses dans cet état. Allons, un dernier petit effort avant de prendre un bon bain.

Outillage nécessaire :

1 sceau

1 Savon dégraissant (le Dawn est recommandé)

1 Dégraisseur biodégradable

1 brosse à poils non abrasif      

1 brosse à dents usagée

1 moyenne éponge

1 Cire de protection

Des chiffons secs et doux.

            Nettoyer son vélo ne veut pas forcément dire «laver à grande eau». Certes, après une sortie dans des sentiers très boueux, le nettoyage rapide à l’avantage d’être efficace mais attention, comme le soulignait le CHEF, les jets à hautes pression endommagent les roulements, les joints ce qui peut entraîner un mauvais fonctionnement des pièces tournantes.

Cette méthode qui est pratique et donne des résultats satisfaisants est à être utilisée avec précaution car l’eau peu s’infiltrer partout et rouiller toute pièce en acier.

            Le lavage à la main avec une éponge et une petite brosse – non abrasive- reste encore le moyen le plus efficace et donne beaucoup plus de résultats car vous pouvez laver votre vélo méticuleusement, sans trop lui faire mal.

Passons aux étapes :

Conseil de pro : l’eau :

            En hiver comme en été, préférez l’eau chaude à l’eau froide. C’est plus agréable et en plus l’eau chaude dissout mieux la saleté que l’eau froide. Attention, si toutefois vous persistez à utiliser un jet de haute pression, svp ne le tenez pas à moins de 30 cm des composantes

Après la sortie :

Débarrassez votre vélo de toute saleté juste après avoir effectuée votre sortie

Lavage :

Munissez-vous d’une éponge assez grande et d’un sceau d’eau chaude.

Incorporez le produit lavant (savon à vaisselle genre Dawn).

Mettre son vélo sur un pied (stand de réparation).

Laver votre vélo les roues démontées.

Commencer par le cadre puis la fourche.

Passer aux autres composantes :

(Dérailleurs, pédales, pédaliers, freins, chaîne et enfin les roues)

Les freins : «décrassez» les rainures de patins de freins avec un tournevis plat ;

Les galets : «décrassez» les galets du dérailleurs arrière avec un tourne vis plat;

La chaîne : utilisez une brosse à dents usagée.

La cassette : utilisez une brosse à pignons  pour débourrer l’espace compris entre les pignons à grande denture, là où s’accumule le plus de saleté.

    Brosse enveloppante pour pneus et tubes de cadre (poils en nylon)

    Brosse-éponge pour une puissance de nettoyage maximum

    Brosse en forme de cône vert pour les endroits difficiles d’accès

 

     Brosse à 2 côtés pour pignons, dérailleurs et plateau

 

      Note 2: on peut utiliser un dégraisseur pour le nettoyage en profondeur de la chaîne, de la cassette et du pédalier. Utiliser la nouvelle génération de dégraisseur qui n’endommage pas les plastiques ou les composantes en caoutchouc.

·       Les pneus : frottez avec une brosse les flancs et nettoyer les jantes, les rayons et les moyeux.

·       Tourner les manivelles pour faciliter le nettoyage.

Rinçage :

Une fois votre vélo brosser et nettoyer, on passe au rinçage.

Utilisez un petit jet d’eau pour retirer toute trace de savon.

(Si on utilise un jet haute pression, n’insistez pas sur les roulements, les pattes de fourches.)

Séchage :

Sécher le cadre et les composantes à l’aide de chiffons secs et doux.

Insister sur la chaîne, les vis et les autres boulons en acier.

Pour faire sécher la chaîne et la roue arrière : faites tourner les manivelles ou bien, on replace ses deux roues et vous allez rouler une ou 2 minute.

Pour retirer toute eau supplémentaire, faites rebondir le vélo sur les 2 roues.

Repos :

Pour permettre un égouttage vraiment complet, on retire la tige de selle, on laisse sa monture retournée environ 10 minutes au soleil.

Lubrification :

Enfin, on procède à l’étape de la lubrification (prochain article). Disons rapidement que pour éviter toute trace de rouille, il faut lubrifier et graisser les composantes. Ainsi, on applique un            peu d’huile fine sur la chaîne mais également sur les ressorts des dérailleurs et des freins.

Vérification :

On profite de l’occasion pour vérifier les câbles et les gaines de câbles.

Cirage :

Par la suite, on peut cirer son cadre avec un produit approprié (finish line).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article